« Courir » de Jean Echenoz

Maïtou enfile les chaussures  à pointes et tente de suivre le parcours d’Émil Zatopek.

Cette année est placée sous le signe de l’olympisme, un prétexte pour parler de l’écrivain  Jean Echenoz et suivre la vie d’un  magnifique champion Tchèque . Emil Zatopek, l’homme qui courait plus vite que son ombre ! « Courir », ce roman nous relate le quotidien d’un athlète hors norme ; Hors norme par son palmarès ; il sera détenteur de 4 titres olympiques et de 18 records du monde et reste le seul coureur à avoir remporté le 5000 mètres, le 10 000 mètres et le marathon au cours d’une même édition des jeux olympiques.
Hors norme par son style ou plutôt son « non-style » : «loin des canons académiques et de tout souci d’élégance, Emil progresse de façon lourde, heurtée, torturée, tout en à–coups. Il ne cache pas la violence de son effort qui se lit sur son visage crispé, tétanisé, grimaçant, continûment tordu par un rictus pénible à voir». Et pourtant il domine sa discipline.
Hors norme de par sa personnalité. En dépit de ses immenses succès sportifs, l’homme aux qualités physiques extraordinaires reste un homme « ordinaire ». Humble, modeste, respectueux de ses adversaires et de son public il sera. Digne d’un  grand homme, il restera.  J’espère que vous partagerez mon enthousiasme à découvrir ou redécouvrir cet immense champion que Jean Echenoz a brillamment mis en lumière.

Rappel sur les origines et la création des Jeux Olympiques.

Les Jeux Olympiques( appelés aussi les JO, sont un événement international majeur, regroupant les sports d’été et d’hiver, auquel des milliers d’athlètes participent. Les Jeux se tiennent tous les deux ans, les années paires, en alternant Jeux Olympiques d’été et Jeux Olympiques d’hiver : quatre ans entre chaque Jeux Olympiques d’été ou d’hiver et deux ans entre les Jeux Olympiques d’été et ceux d’hiver. Originellement tenus dans le centre religieux d’Olympie dans la Grèce antique du VIIIème siècle avant J.-C. au Vème siècle après J.-C., les Jeux ont été rénovés par le baron Pierre de Coubertin en 1894 lorsqu’il fonda le CIO, les premiers Jeux Olympiques modernes s’étant déroulés en 1896. Depuis lors, le CIO est devenu l’organisation gouvernant le mouvement olympique dont la structure et les décisions sont définies par la Charte olympique.

De nombreuses légendes entourent l’origine des Jeux Olympiques antiques. L’un raconte qu’Héraclès construisit le stade olympique ainsi que les bâtiments alentours en l’honneur de son père Zeus, après avoir accompli ses douze travaux.

Il aurait également défini la longueur du stade olympique en l’arpentant avec la longueur de son pied en avançant de six cents pas.

Les premiers Jeux Olympiques sont réputés pour avoir pris place en 776 avant J.C. Sur l’initiative d’Iphitos, roi d’Élide. Cette année marque le début du calendrier olympique, selon lequel les années sont regroupées en olympiades.

C’est également l’an I du calendrier grec adopté en 260 avant J.C. Toutefois, il est probable que les Jeux aient été encore plus anciens, compte tenu de l’abondance des offrandes de l’époque géométrique retrouvées à Olympie. Dès lors, les Jeux gagnèrent en importance dans toute la Grèce antique, mais il existe  près de trois cents réunions sportives du même type, les agônes. On passe à plus cinq cents sous l’Empire romain. Les Jeux Olympiques forment, avec les Jeux Pythiques, les Jeux Néméens, et les Jeux Isthmiques, le periodokines, le « Grand Chelem » du sport grec.

Le drapeau Olympique.

Conçu en1913 par le baron Pierre de Coubertin, il fut présenté officiellement au congrès Olympique de Paris en juin 1914. Mais c’est seulement en 1920 aux Jeux d’Anvers qu’on le verra flotter pour la première fois .

Pierre de Coubertin expliquait lui-même :  «  Le drapeau olympiques, on le sait, est tout blanc avec, au centre, cinq anneaux enlacés : bleu, jaune, noir, vert, rouge ; l’anneau bleu en haut et à gauche à côté de la hampe. Ainsi dessiné, il est symbolique ; il représente les cinq parties du monde unies par l’Olympisme et ses six couleurs d’autre part reproduisent celles de tous les drapeaux nationaux qui flottent à travers l’univers de nos jours. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s