Dieu voyage toujours incognito !

De Laurent Gounelle aux éditions Anne Carrière Alan .
Une proposition de lecture que Maîtou suggère dans l’intimité de la réflexion…gounelle

En proie au désespoir, est en passe de se suicider depuis la Tour Eiffel mais alors qu’il s’apprête à passer à l’acte, un inconnu surgit et le convint de renoncer à son projet. En échange de son obéissance totale dont il répond sur sa vie, l’Homme se propose de donner à Alan les clefs pour améliorer son existence. Alan accepte…

Laurent Gounelle nous délivre quelques lignes directrices pour nous rendre la vie plus belle et nous amène à nous poser quelques questions sur notre rapport aux autres et à nous même.  Un de ces romans que l’on referme avec un je ne sais quoi d’optimisme en plus et la sensation que tout rien n’est perdu.
Laurent Gounelle cite Gandhi et nous laisse à notre réflexion : «  nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde »

 Imaginez. Un homme vous sauve la vie, en échange de votre engagement de faire tout ce qu il vous demande… pour votre bien. Le dos au mur, vous acceptez et vous vous retrouvez embarqué dans une incroyable situation où tout semble vous échapper. Vous n êtes plus le maître de votre vie et pourtant… à bien des égards, elle est plus excitante qu auparavant !

Mais peu à peu, le doute s installe en vous : quelles sont les intentions réelles de cet homme qui s est immiscé dans votre existence ? Qui est-il vraiment ? Et qui sont ces personnages énigmatiques dans son entourage ? Les découvertes que vous faites n ont rien pour vous rassurer.

Cette histoire, qui nous plonge dans l atmosphère envoûtante d un été parisien, ouvre la voie de la plus belle des réflexions sur nous-mêmes : qu est-ce qui peut nous permettre de dépasser nos inhibitions, nos peurs et nos conditionnements, pour sortir du chemin tout tracé de notre vie lorsque celle-ci ne nous apporte pas pleinement satisfaction ?

Du même auteur : « je veux être un homme heureux »

Idée conductrice : nous sommes les acteurs de notre bonheur. Le bonheur est celui que l’on veut bien voir. Le bonheur est celui que l’on veut bien se donner. Notre bonheur débordera et jaillira sur nos proches mais également sur l’ensemble de notre environnement (amis, collègues…)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s