BONNE ET HEUSEUSE ANNÉE À TOUTE LA PLANÈTE

Puissiez vous trouver, comme chaque habitant de la Terre, grâce à la magie du nouvel an, l’étoile infaillible qui vous guidera vers la lumière, la paix, la vérité et l’amour universel.

photo 1

Meilleurs Vœux ! Que la paisibilité, la créativité et la joie soient avec vous tous les jours de l’Année nouvelle !

Photo 2

BONNE ET HEUSEUSE ANNÉE À TOUTE LA PLANÈTE
L’ESPACE GINGKO’ART

Photo 3

Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs.

Photo 4

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler ‘véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassée dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours,

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’Océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait :

– S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !
– Dessine-moi un mouton…

J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement. Voilà le meilleur portrait que, plus tard, j’ai réussi à faire de lui. Mais mon dessin, bien sûr, est beaucoup moins ravissant que le modèle. Ce n’est pas ma faute. J’avais été découragé dans ma carrière de peintre par les grandes personnes, à l’âge de six ans, et je n’avais rien appris à dessiner, sauf les boas fermés et les boas ouverts.

je regardai donc cette apparition avec des yeux tout ronds d’étonnement. N’oubliez pas que je me trouvais à mille milles de toute région habitée. Or mon petit bonhomme ne me semblait ni égaré, ni mort de fatigue, ni mort de faim, ni mort de soif, ni mort de peur. Il n’avait en rien l’apparence d’un enfant perdu au milieu du désert, à mille milles de toute région habitée. Quand je réussis enfin à parler, je lui dis :

– Mais… qu’est-ce que tu fais là ?

Et il me répéta alors, tout doucement, comme une chose très sérieuse :

– S’il vous plaît… dessine-moi un mouton…

Quand le mystère est trop impressionnant, on n’ose pas désobéir. Aussi absurde que cela me semblât à mille milles de tous les endroits habités et en danger de mort, je sortis de ma poche une feuille de papier et un stylographe. Mais je me rappelai alors que j’avais surtout étudié la géographie, l’histoire, le calcul et la grammaire et je dis au petit bonhomme (avec un peu de mauvaise humeur) que je ne savais pas dessiner. Il me répondit :

– Ça ne fait rien. Dessine-moi un mouton.

Comme je n’avais jamais dessiné un mouton je refis, pour lui, l’un des deux seuls dessins dont j’étais capable. Celui du boa fermé. Et je fus stupéfait d’entendre le petit bonhomme me répondre :

– Non ! Non ! je ne veux pas d’un éléphant dans un boa. Un boa c’est très dangereux, et un éléphant c’est très encombrant. Chez moi c’est tout petit. J’ai besoin d’un mouton. Dessine-moi un mouton.

Alors j’ai dessiné. Il regarda attentivement, puis:

– Non ! Celui-là est déjà très malade. Fais-en un autre.

Je dessinai :

Mon ami sourit gentiment, avec indulgence :

– Tu vois bien… Ce n’est pas un mouton, c’est un bélier. Il a des cornes…

Je refis donc encore mon dessin. Mais il fut refusé, comme les précédents :

– Celui-là est trop vieux. je veux un mouton qui vive longtemps.

Alors, faute de patience, comme j’avais hâte de commencer le démontage de mon moteur, je griffonnai ce dessin-ci. Et je lançai :

– Ça c’est la caisse. Le mouton que tu veux est dedans.

Mais je fus bien surpris de voir s’illuminer le visage de mon jeune juge :

– C’est tout à fait comme ça que je le voulais ! Crois-tu qu’il faille beaucoup d’herbe à ce mouton ?
– Pourquoi ?
– Parce que chez moi c’est tout petit…
– Ça suffira sûrement. je t’ai donné un tout petit mouton.

Il pencha la tête vers le dessin :

– Pas si petit que ça… Tiens Il s’est endormi…

Et c’est ainsi que je fis la connaissance du petit prince.

Ph petit-prince-et-son-asteroide-b-612_i-G-58-5864-PEUSG00Z

Extrait: « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry. Publié en 1943 à New York.

ALLEMAND ein gutes neues Jahr / prost Neujahr,
ALSACIEN e glëckliches nëies / güets nëies johr,
ANGLAIS happy new year,
ARABE aam saiid / sana saiida, BAMBARA bonne année
BASQUE urte berri on,
BERBÈRE asgwas amegas, BETI mbembe mbu,
BIÉLORUSSE Z novym hodam,
BOSNIAQUE sretna nova godina,
BRETON bloavez mat,
BULGARE chestita nova godina,
CANTONAIS kung hé fat tsoi,
CATALAN bon any nou,
CHINOIS xin nièn kuai le / xin nièn hao,
CORÉEN seh heh bok mani bat uh seyo,
CORSE pace e salute,
CRÉOLE ANTILLAIS bon lanné ,
CRÉOLE GUADELOUPÉEN bonne année,
CRÉOLE GUYANAIS bon nannen / bon lannen,
CRÉOLE HAITIEN bònn ané,
CRÉOLE MARTINIQUAIS bon lanné / bonanné
CRÉOLE MAURICIEN mo swet zot la banané,
CRÉOLE RÉUNIONNAIS bone-érèz ané
CROATE sretna nova godina,
DANOIS godt nytår, ESPAGNOLfeliz año nuevo,
ESTONIEN head uut aastat,
FINNOIS onnellista uutta vuotta,
FLAMAND gelukkig Nieuwjaar,
GALLOIS blwyddyn newydd dda,
GREC kali chronia / kali xronia eutichismenos o kainourgios chronos,
HÉBREU shana tova,
HONGROIS boldog új évet,
ISLANDAIS farsælt komandi ár,
ITALIEN felice anno nuovo, buon anno,
JAPONAIS akemashite omedetô,
KABYLE asseguèsse-ameguèsse
LANGUEDOCIEN (OCCITAN) bona annada,
LETTON laimigo Jauno gadu,
LITUANIEN laimingu Naujuju Metu,
MACÉDONIEN srekna nova godina,
MAORI kia hari te tau hou
NÉERLANDAIS gelukkig Nieuwjaar,
NORVÉGIEN godt nytt år,
OCCITAN bona annada
POLONAIS szczesliwego nowego roku,
PORTUGAIS feliz ano novo,
PROVENÇAL bòna annada / bono annado (provençal rhodanien)
ROUMAIN un an nou fericit / la multi ani,
RUSSE S novim godom,
SERBE srecna nova godina
SLOVAQUE stastlivy novy rok
SLOVÈNE srecno novo leto,
SUÉDOIS gott nytt år,
SWAHILI mwaka mzuri,
TAHITIEN ia ora te matahiti api,
TCHÈQUE štastný nový rok,
TURC yeni yiliniz kutlu olsun,
UKRAINIEN Z novym rokom,
WALLON bone annéye / bone annéye èt bone santéye.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s